greffe-cheuveux-bolg

Considéré comme étant un vrai problème de physionomie par beaucoup d’hommes, la calvitie n’est plus une fatalité grâce aux avancées enregistrées par les traitements qui lui sont associés.

Si le début de la calvitie apparaît en moyenne vers l’âge de 30 à 35 ans, certains hommes commencent à voir les premiers signes avant. Les causes sont nombreuses, comme l’utilisation de shampooings agressifs pour le cuir chevelu, une carence en vitamines due à une alimentation déséquilibrée, un stress permanent ou encore le facteur héréditaire.

L’apparition de la calvitie commence par une perte de cheveux abondante et qui a tendance à dégager le front, le dessus des tempes ou encore le sommet du crâne. Le processus de la chute des cheveux est surtout accéléré par la sécrétion d »hormones mâles, phénomène dénommé alopécie androgénique.

Des techniques perfectionnées et efficaces

Une chose est sûre : plus la perte de cheveux est prise en charge tôt, plus les traitements sont efficaces, à commencer par l’utilisation de médicaments spécifiques comme ceux à base de minoxidil. Ces derniers peuvent résoudre le problème en obtenant la repousse des cheveux. Seul inconvénient : les produits doivent être pris à vie.

L’un des traitements les plus efficaces et les plus prisés par les patients reste les greffes, et particulièrement la micro greffe qui s’est beaucoup améliorée ces dernières années puisqu’elle est devenue quasi indolore grâce à la technique folliculaire.

Cette opération doit être impérativement être effectuée par un chirurgien esthétique, elle dure entre deux à trois heures et se fait sous anesthésie locale. La technique de la micro greffe consiste à prélever des cheveux issus de petits morceaux de peau du patient et de les réimplanter un à un sur la zone marquée par une absence de cheveux. Le chirurgien utilise des fils très fins qui s’autodégradent après quelques jours.

Selon la zone à couvrir sur la tête, cette opération pourra être amenée à se répéter plusieurs fois, généralement trois ou quatre fois en tenant compte d’une période minimum de répit de trois mois.

Il faut savoir que les cheveux implantés sont naturels et définitifs, d’ailleurs les résultats peuvent être visibles au bout de six mois.

Écrire un commentaire:

*

Votre adresse email ne sera pas publiée

© 2018 - Dr Hichem Mahmoud. Développé par Mind Engineering