consulting-plastic-surgery

En se décidant pour une opération esthétique, différentes interrogations germent dans la tête des patients, dont certaines sont plus fréquentes que d’autres

Comment choisir le bon chirurgien esthétique ?

Il faut impérativement choisir un chirurgien qui est inscrit au Conseil de l’Ordre des médecins. Une relation de confiance doit s’installer entre le médecin et le patient, et ça commence par là…

A quoi servent les consultations avant l’intervention ?

Au moins deux consultations sont conseillées avant de passer sur le billard ; c’est une occasion pour que le chirurgien esthétique détermine les attentes de la patiente et surtout qu’il évalue son état de santé physique et psychologique.

Pendant cet entretien, le médecin expose les détails de l’opération demandée par le patient en précisant la démarche à suivre, la durée de l’intervention, les suites opératoires…

C’est aussi au cours de la consultation qu’il décide de l’intervention à faire et des retouches exactes à opérer.

Y a-t-il des précautions à prendre avant l’intervention ?

Absolument. Durant les deux semaines qui précèdent l’intervention, il est impératif d’éviter tout médicament contenant de l’aspirine et d’arrêter de fumer. En effet, le tabagisme favorise les risques de nécrose.

Il est aussi défendu de manger et boire au moins 6 heures avant l’intervention.

A quel âge on peut commencer la chirurgie esthétique ?

De préférence attendre l’âge de 18 ans pour se lancer dans la chirurgie esthétique ; il s’agit d’un âge qui correspond en général à la fin de la croissance.

Il faut aussi savoir que recourir à la chirurgie esthétique après l’âge de 60 ans n’est pas conseillé ; en effet la peau devient moins élastique, donc les résultats ne seront pas optimaux.

Plutôt anesthésie générale ou locale ?

Cela dépend de l’intervention à faire, d’ailleurs un bilan pré-opératoire complet sera effectué pour décider des options quant au type d’anesthésie.

Il faut savoir que lors d’une anesthésie locale, le patient est bien éveillé ; le principe consiste à insensibiliser l ‘endroit de l’intervention soit en injectant un produit, soit en l’appliquant sur la peau.

Quant à l’anesthésie générale, elle est réalisée par injection de médicaments par voie intraveineuse et par la respiration de vapeurs anesthésiques. Le patient est ainsi endormi.

CategoryLiposuccion
Écrire un commentaire:

Laisser un commentaire