miroire-rides-blog

A partir de la trentaine, les femmes ont tendance à se voir de plus en plus près du miroir, et c’est là qu’elles commencent à remarquer l’apparition des premiers signes de l’âge. Des ridules, aux rides d’expression, en passant par les pattes d’oie, tout devient plus visible à l’œil nu. Si certaines femmes choisissent de passer directement aux moyens chirurgicaux à travers le lifting, d’autres préfèrent opter pour des méthodes plus douces, sans cicatrice et sans immobilisation. Pour se faire, il existe une spécialité qui promet une efficacité prouvée contre les rides et la distension musculaire : nous parlons du remaillage, qui est une alternative au lifting chirurgical et a pour objectif de corriger le relâchement du visage.

Le remaillage : mode d’emploi

Cette technique date des années 60 et consiste à utiliser des fils résorbables ou non pour fabriquer un maillage qui aide à tendre la peau et lui redonner un aspect jeune et ferme.

Sur le plan pratique, on commence par déterminer les zones à traiter ; des fils tracteurs sont alors insérés dans le derme profond, perpendiculairement aux lignes d’affaissement du visage et du cou grâce à une aiguille spéciale. Dès que le fil est introduit sous la peau, cette dernière fabrique du collagène et des fibroblastes pour lutter contre le corps étranger. Il se produit ainsi une inflammation locale et une fibrose des tissus qui comblent la ride.

Il faut savoir que l’intervention de remaillage dure environ une heure et nécessite parfois une anesthésie locale. Les résultats peuvent être visibles dès la fin de la séance alors que le résultat final sera obtenu au bout de trois mois pour une durée de trois ans.

Les effets de l’opération

Si un œdème et des ecchymoses peuvent apparaitre pendant 3 à 5 jours après un remaillage, ils vont s’estomper au bout de 2 à 3 jours.

Pour ce qui est des fils utilisés dans cette opération, il en existe différents types dont les plus connus sont le fil d’or et le fil cranté, appelé aussi fil russe. Ce dernier est résorbable ; accompagné de multiples dents, il permet de corriger le relâchement de la peau au niveau de parties du visage bien spécifiques comme l ‘ovale du visage, les sillons allant des ailes du nez à la commissure des lèvres, les pommettes et les pattes d’oie. Alors que le fil d’or n’est pas résorbable, il s’utilise surtout sur le cou et le décolleté.

Écrire un commentaire:

*

Votre adresse email ne sera pas publiée

© 2018 - Dr Hichem Mahmoud. Développé par Mind Engineering