LA CHIRURGIE
DES SEINS

Réduction mammaire

Parce que nous considérons chaque cas comme unique, Apollon esthétique vous invite à passer une consultation de réduction mammaire en ligne auprès de notre chirurgien esthétique.

Définition d'une hypertrophie mammaire

L’hypertrophie mammaire est définie par un volume des seins plus important que la moyenne.Il peut être associé aussi à une chute  des seins (ptose mammaire), à une malformation et parfois à une asymétrie. L’hypertrophie mammaire s’accompagne souvent  d’un retentissement fonctionnel : douleurs au niveau du cou, des épaules et du dos, gêne pour la pratique des sports, difficultés vestimentaires et un retentissement psychologique : gêne du regard d’autrui.

Principe de la réduction mammaire :

L’intervention réalise l’ablation du tissu glandulaire et cutane en excès.
On conserve un volume en harmonie avec la silhouette de la patiente et conforme à ses désirs. Ce volume glandulaire résiduel est ascensionné et remodelé.
Il faut ensuite adapter l’enveloppe cutanée de manière à assurer un bon galbe aux nouveaux seins.
Souvent les cicatrices ont la forme d’un T inversé avec trois composantes : péri-aréolaire au pourtour de l’aréole , verticale allant de l’areole jusqu’au sillon et horizontale dissimulée dans le sillon sous-mammaire.

flacidez-das-mamas1

Dans certains cas lorsque l’hypertrophie et la ptose sont modérées, on peut réaliser une méthode dite « verticale » qui ne necessite pas la cicatrice horizontale.

Une plastie mammaire de diminution (ou réduction mammaire) peut être effectuée à partir de la fin de la croissance et au-delà pendant toute la durée de la vie. Une grossesse ultérieure est bien évidemment possible ainsi qu’un allaitement mais on conseille d’attendre au moins six à neuf mois après l’intervention.

Après l’intervention de la réduction mammaire:

flacidez-das-mamas2

Les suites opératoires

Les suites opératoires sont en général peu douloureuses. Un gonflement (œdème) et des ecchymoses (bleus) des seins ainsi qu’une gêne à l’élévation des bras sont fréquemment observés pendant les premiers jours.

Un soutien-gorge assurant une bonne contention est mis en place après deux ou trois jours . Le port de ce soutien-gorge est conseillé pendant environ un mois, nuit et jour.

Après l’intervention de la réduction mammaire

Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 8 à 15 jours. On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Passez vos demandes de consultation et de devis gratuitement.